mercredi 18 janvier 2012


Il est des moments où il faut savoir se lever et dir "Non
ce jour est venu compte tenu de la loi SOPA que le Sénat Américain devrait voter le 24 janvier. 
Ce jour est venu compte tenu de la manière dont les hommes politiques de tous pays de tout bords entendent régenter nos libertés pour répondre aux attentes de Loby.

Merci à Korben d'avoir listé les principales menaces liberticides sur son Blog 

En voici une liste ci-après 

  • HADOPI qui explore toutes les pistes... Aussi bien celle du mouchard sur nos ordinateurs, que celle du filtrage des sites ou encore de l'analyse de packets.
  • LOPPSI qui permet de mettre dans une liste noire n'importe quel site sans intervention d'un juge. Aucun organisme ne peut contrôler cette liste, ce qui empêche les réclamations.
  • ARJEL qui permet déjà le blocage de certains sites.
  • SOPA et PIPA aux États-Unis, qui violent les principes de liberté d'expression et qui coupe les jambes de l'innovation. Ce qui est marrant avec SOPA, c'est que si ça passe, ça nous affectera tous puisque nous utilisons beaucoup de services basés aux États-Unis (hébergement, noms de domaine, DNS...etc). C'est pourquoi cette lutte contre SOPA est importante.
  • ACTA qui fait la part belle aux brevets et nous poser beaucoup de problèmes dans des domaines aussi variés que la liberté d'expression, la santé ou l'innovation
  • IPRED et un nouveau projet de filtrage européen qui sont des équivalences de SOPA et PIPA.